Petite fille, Venera est fascinée par la danse. En grandissant elle se rend compte peu à peu que tout n’est pas accessible à tout le monde de la même façon : l’école, la culture, et la danse particulièrement. Elle nous raconte comment, du plus loin qu’elle se souvienne, elle est une petite fille qui danse sa vie. Elle nous montre, dans la joie et la légèreté, comment l’audace et les chemins buissonniers lui ont permis de se libérer et de vivre son rêve en marge des routes toutes tracées par l’école et la société.

 « Ballerina ! » promène son public dans la France de province des années soixante, au quartier des Italiens, à la fête foraine, au collège avec les copines, aux bals des années-lycée, à la fac de Nancy en 68. Ce récit évoque une métamorphose du paysage ouvrier de Lorraine, la fermeture des usines, le retour désiré mais devenu impossible sur les terres natales ensoleillées de Sicile et surtout l’impact social et culturel de l’émigration sur la génération suivante.

Elle danse son père, elle chante sa mère, elle grandit, s’épanouit et c’est le désir, le plaisir et la vie qui palpitent, poétiques et ardents, drôles et attendrissants.

Un spectacle de la Cie Volte Face écrit et interprété par Venera Battiato

Merci à Catherine Demeure,  vidéaste, pour les montages.